Finnair relance ses opérations vers le Royaume-Uni et l’Irlande

La compagnie finlandaise Finnair a annoncé avoir repris ses vols vers le Royaume-Uni et l’Irlande, à la suite de la levée d’une interdiction par l’autorité de trafic finlandaise Traficom.



La Finlande, ainsi que de nombreux autres pays, a temporairement suspendu les liaisons vers ces deux pays et l’Afrique du Sud, à la suite de l’émergence de nouvelles variantes plus infectieuses de Covid-19 .

L’interdiction devait expirer le 25 janvier dernier et, dans un communiqué, Traficom a déclaré que, de l’avis de l’Institut finlandais pour la santé et le bien-être, les mesures de sécurité sanitaire dans les aéroports finlandais ont été considérablement renforcées après la détection des mutations, ce qui en fait possible d’atténuer efficacement les risques liés aux voyages.

Finnair a déclaré que conformément aux recommandations de THL, il exigera que les passagers présentent un certificat de résultat négatif au test Covid-19, ou un certificat d’une infection antérieure au covid-19 s’ils voyagent sur un vol Finnair à destination du pays de l’Europe du Nord.

Le personnel vérifiera le certificat aux portes d’embarquement, et le fait de ne pas fournir le document requis entraînera le refus d’embarquement.

Cette exigence ne s’applique pas aux clients qui effectuent un transfert à l’aéroport d’Helsinki sur des vols de correspondance internationaux. Elle complète ses autres mesures globales à la fois à bord et dans les aéroports pour assurer la sécurité des déplacements pendant la pandémie. Selon Jaakko Schildt, directeur des opérations commerciales chez Finnair, ceci est également conforme à la tendance croissante des pays exigeant un résultat de test négatif pour entrer.


Publiez un avis / commentaire :