Air India: Une privatisation prévue en fin 2017

Affichant une dette de huit milliards de dollars, le gouvernement indien a décidé de vendre ses parts dans la compagnie aérienne Air India. Un transporteur aérien local a exprimé son intérêt pour l’acheter.



2017, une année noire pour Air India, le cauchemar commence le mercredi passé avec cette annonce « Nous avons créé un groupe de travail afin qu’il soit chargé de la vente des parts de l’État dans Air India ».

Une gestion médiocre et une concurrence féroce en Asie ont accablé le transporteur indien depuis plusieurs années.

Par ailleurs, l’annonce d’Air India a fait réagir une compagnie aérienne s’appelant Indigo qui s’est portée candidate à la reprise de l’opérateur national.

Rappelant que la principale entreprise du transport aérien dans l’Inde a été crée en 1932 sous le nom Tata Airlines, nationalisée seize ans plus tard en portant son nom actuel, elle dessert 108 destinations à travers le monde dont trente neuf aéroports internationaux.

Publiez un avis / commentaire :